Auteur : emi

Ma photo
Je suis japonaise et vis en France. J'ai créé ce blog pour partager mes recettes de cuisine japonaise avec des produits qu'on trouve facilement autour de chez soi. Amusez-vous bien !

27 mai 2018

Tsukune de poulet-tofu (boulettes de poulet et tofu)























« Tsukune » signifie boulette de viande hachée.
Cette fois-ci, je vous présente des Tsukunes de poulet-tofu en forme de « Yakitori », c'est-à-dire des brochettes japonaises à la sauce Teriyaki (sauce soja sucrée). J’ajoute du tofu car je l’aime beaucoup, mais vous pouvez bien sûr les préparer avec uniquement du poulet. Cette préparation est souvent servie avec du jaune d’œuf frais, ce qui a pour effet d'adoucir le goût.
Je garde toujours un bon souvenir des Yakitoris de mon enfance. Sur le chemin en rentrant du cours d’orgue électronique de ma grande sœur, il y avait un traiteur de Yakitoris du nom de 'Minomasa’. Il faisait griller ses brochettes sur un grill en charbon en fin d’après-midi pour attirer des clients. Quand on traversait cette ruelle piétonne, on sentait l’odeur de la fumée mêlée à celle de la sauce soja caramélisée. C'était effectivement très dur de résister. De temps en temps, ma mère achetait différentes sortes de brochettes pour le dîner. Parfois, moi et ma sœur avions la chance d’en grignoter de toutes chaudes en marchant jusqu’à l’arrêt du bus. Malheureusement ce genre de petit commerce de quartier a progressivement disparu avec la modernisation de ville. J’ai appris que le traiteur Minomasa avait fermé il y a quelques années.

Pour 3 parts

300 g de blanc de poulet
100 g de tofu nature
1 oignon taille moyen (soit environ 90 g)
30 g de gingembre frais
1 c. à s. d’huile pour la cuisson
3 jaunes d’œufs frais pour servir

A
1 blanc d’œuf
1 c. à s. de fécule de maïs
1/4 c. à c. de sel
1/4 c. à c. de poivre

B
100 ml de vin blanc
1+1/2 c. à s. de sauce soja
1 c. à s. de sucre
1 c. à c. de fécule de maïs


Hachez les ingrédients à l’aide d’un robot de cuisine (Photo 1, 2)

1
2














Mettez le tout dans un bol et ajoutez les ingrédients A (Photo 3). Mélangez-les bien (Photo 4).


3
4














Formez le mélange en boulettes (Photo 5). Préparez le mélange d’ingrédients B (Photo 6).


5
6














Dans une poêle, chauffez l’huile à feu moyen. Faites griller les boulettes sur les deux côtés jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Retirez la poêle du feu et versez le mélange B (Photo 7). Faites-les cuire à feu doux-moyen jusqu’à ce que la sauce devienne épaisse (Photo 8).


7
8














Piquez les boulettes avec des bâtons à brochette et servez avec du jaune d’œuf si vous le souhaitez.

23 mai 2018

Cuisine BIO-Japonaise à Japan Expo




















J’ai le plaisir de vous informer que Cuisine BIO-Japonaise va faire une démonstration de Sushi Temari à Japan Expo qui se déroulera au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte au mois de juillet 2018. L’article vient d’être publié dans la rubrique des actualités !
  
Vous pouvez désormais suivre le programme sur le site de Japan Expo ci-dessous (aux rubriques "Participants" et "Programme") ainsi que sur ma page Facebook.

J’ai hâte de vous rencontrer à Japan Expo !

30 avr. 2018

Furūtsu sando (Sandwich aux fruits)


Le « Furūtsu sando » est un sandwich de pain de mie aux fruits. C’est un sandwich que l’on prend au dessert, au goûter ou au petit-déjeuner. Il est aussi populaire que le sandwich au jambon au Japon. Apparemment cette préparation a été inventée par les japonais probablement au début de 20eme siècle. Le pain, la crème et les fruits exotiques étaient importés par les occidentaux après la réouverture des ports du Japon en 1859. Les cuisiniers de l’époque en ont profité pour s’amuser à inventer de nouvelles recettes de cuisine.

J’adore la texture de pain de mie de ce sandwich. Le pain absorbe l’humidité de la crème chantilly et devient comme une génoise moelleuse. Pour les fruits, vous pouvez choisir ce que vous aimez en évitant toutefois les fruits juteux comme les agrumes.

Pour 2 parts
100 ml de crème fraiche
1/2 c a s de sucre
2 tranches de pain de mie
4 fraises
1/2 kiwi
Des petits morceaux de banane et de mangue

Lavez les fruits. Épluchez-les et découpez-les (Photo 1). Égouttez-les bien à l’aide de l’essuie-tout avant de servir.
Astuce : Coupez les fruits en une même épaisseur.

1














Préparez la crème chantilly. Mettez de la crème fraiche très froide et du sucre dans un bol et placez ce bol dans un bol plus grand contenant de l’eau et des glaçons. Fouettez la crème jusqu’à ce qu'elle s’épaississe (Photo 2). Tartinez la crème chantilly sur les tranches de pain de mie (Photo 3).
Astuce : mettez plus de crème au centre des tranches, sur l’endroit où vous allez poser les fruits.

2
3















Posez les fruits (Photo 4) et couvrez-les avec de la crème chantilly (Photo 5). 


4
5














Posez une autre tranche de pain de mie par-dessus (Photo 6), puis enveloppez-le tout avec un film étirable (Photo 7). Laissez refroidir pendant 3 heures dans un réfrigérateur.

6
7














Retirez le film, et coupez le sandwich (Photo 8).
Astuce : pour obtenir de jolies coupes, chauffez le couteau avec de l’eau chaude et essuyez-le proprement avant chaque coupe.
Servez très frais.

8
9

5 avr. 2018

Oshizushis en mosaïque























 « Oshizushis » signifie « sushis pressés ». On dispose tous les ingrédients en couches successives dans un moule et on presse le tout avec une planche pour qu’ils soient bien unis. Traditionnellement, une fois moulés, les Oshizushis sont coupés en rectangles; mais cette fois-ci, je les coupe en carrés afin de composer une jolie mosaïque de sushis. Il existe des moules pour les Oshizushis mais évidemment ce n’est pas facile d'en trouver en France. Pour ma part j’utilise un pack de boisson en carton pour fabriquer les moules et ça fonctionne très bien.
Bientôt c’est la saison des cerisiers en fleurs. J’ai hâte de présenter mes Oshizushis en mosaïque à mes amis au pique-nique « Hanami » sous les cerisiers.

Pour 2 à 3 personnes

1 boîte de boisson en carton en forme de carré (J’utilise la taille de 7cm x 7cm)

250 ml de riz blanc rond
350 ml d’eau douce
3 g de kombu

A
4 c. à s. de vinaigre de riz
2 c. à s. de sucre
1/2 c. à c. de sel

1/2 poivron rouge
1/2 poivron jaune
100 g de feuille d’épinard
2 c. à s. de petits poids
1 œuf dur
des radis et des persilles pour la décoration



Préparez les moules. Lavez et séchez la boîte (Photo 1). Découpez-la pour faire des moules de la taille de 7cm x 7cm x 2 cm (Photo 2, 3).
1
2
3




























Préparez le riz. Lavez le riz en consultant mon article Comment laver le riz.  Laissez égoutter pendant 2 minutes (Photo 4). Mettez le riz dans une casserole et posez le kombu. Versez l’eau et laissez tremper pendant une demi-heure (Photo 5).
4
5















Après le trempage, portez à ébullition sur feu vif. Aussitôt après l’ébullition, réduisez le feu et couvrez la casserole. Faites cuire pendant 15 minutes à feu doux. Retirez la casserole du feu, laissez couvert et laissez reposer pendant 10 minute. Mettez le riz dans un grand récipient, et versez le mélange d’ingrédients A. Mélangez soigneusement avec une spatule (Photo 6). Couvrez le tout avec un torchon et laissez refroidir (Photo 7).
6
7















Faites griller les poivrons et pelez-les (Photo 8). Faites cuire les épinards et les petits poids à l’eau puis égouttez-les bien. Coupez l’œuf dur et les radis en rondelles (Photo 9).
8
9















Lorsque tous les ingrédients sont refroidis, divisez le riz en quatre (Photo 10) et coupez les poivrons de façon à ce qu'ils soient de la même longueur que celle du moule (Photo 11).
10
11















Couvrez les moules avec le film étirable et posez les légumes par-dessus le film (Photo 12, 13). 
12
13















Versez ensuite le riz en tassant à l’aide d’une cuillère (Photo 14). Lorsque toute la portion de riz est mise, couvrez le tout avec le film étirable (Photo 15). Pressez le tout à l’aide de vos doigts et d'une assiette (Photo 16, 17), jusqu’à ce que la portion soit de la même épaisseur que celle du moule (Photo 18, 19).
14
15
16
17





















18
19




















Retirez le moule et le film et coupez en quatre portions (Photo 20). Posez-les sur une assiette et déposez les radis, les œufs et les persilles.
20

8 mars 2018

Daigaku-Imos (patates douces caramélisées)

























« Daigaku » signifie « université » et « Imo » signifie « tubercule ». Apparemment ces gâteaux étaient vendus près des universités et c’est pourquoi on les appelle « Daigaku-Imos ».

Pour cette préparation on utilise des patates douces. Elles sont caramélisées avec du sucre mélangé avec un peu de sauce soja. Cela leur donne un goût sucré-salé très apprécié. 
Les patates douces japonaises sont plus sucrées et plus sèches que celles que l’on trouve en France. Malgré une petite différence de texture, je suis contente de mes Daigaku-Imos françaises qui me rappellent mon enfance. 

Traditionnellement on cuit les patates douces dans l'huile, mais je les cuis au four pour éliminer la matière grasse. Séchez-les sur un papier de cuisson après les avoir caramélisées pour qu’elles ne se collent pas.

J’aime bien les manger tièdes mais elles sont toutes aussi bonnes froides.

Pour 2 parts

200 g de patates douces
2 c. à s. d’huile végétale

30 g de sucre
1 c. à c de sauce soja
2 c. à s d’eau

1 c. à s de sésame noir

Préchauffez le four à 200 °C.

Lavez les patates douces et coupez-les (Photo 1). Mettez-les dans un bol, puis mélangez avec de l’huile (Photo 2).


1
2














Sur une plaque à four, mettez les patates douces (Photo 3) et faites-les cuire au four pendant 25 minutes à 200 °C en les retournant à la mi-cuisson (Photo 4).

3
4















Dans une poêle, mettez le mélange de sucre et de sauce soja (Photo 5). Arrosez d’eau et faites cuire à feu vif jusqu’ à ce que le mélange soit caramélisé (Photo 6). Eteigniez le feu.

5
6















Versez les patates douces dans la poêle et mélangez-les (Photo 7). Posez-les ensuite sur un papier de cuisson et parsemez-les de graines de sésame noir. Laissez-les jusqu’à ce que le caramel soit sec (Photo 8).

7
8