Auteur : emi

Ma photo
Je suis japonaise et vis en France. J'ai créé ce blog pour partager mes recettes de cuisine japonaise avec des produits qu'on trouve facilement autour de chez soi. Amusez-vous bien !

3 déc. 2019

Okara cake au cacao






















« Okara cake au cacao » est un gâteau sans gluten, sans matières grasses ajoutées et peu sucré. J’ai inventé cette recette pour mon père qui est diabétique et qui doit par conséquent observer un régime alimentaire assez strict. Il m’arrive aussi de prendre ce gâteau pour mon petit déjeuner car il est très nutritif.
L’« Okara » ou pulpe de soja est une pulpe constituée de résidus de fabrication du lait de soja et du tofu. Cette pulpe est constituée à 100% de soja ce qui en fait un ingrédient riche en protéines et en fibres alimentaires. Depuis quelques mois j’en ai trouvé dans le magasin BIO près de chez moi au rayon tofu. Je l’utilise régulièrement pour les plats aussi bien salés que sucrés. Il se présente sous forme humide mais il n’est pas besoin de l’égoutter. Il est facile à ajouter dans les préparations habituelles : gâteaux, boulettes de viande, etc.   
Mélangez l’Okara avec de la poudre de cacao en écrasant bien les morceaux avant de mélanger le tout avec des œufs pour obtenir une pâte homogène.

Pour 8 parts / Temps de préparation : 45 minutes
250 g d’Okara
40 g de poudre de cacao
1 c. à c. de bicarbonate de soude alimentaire
3 œufs
50 ml de lait
2 c. à s. de miel
100 g de raisin sec

Préchauffez le four à 180 °C. Préparez un moule à gâteau pour la cuisson ; beurrez ou mettez du papier de cuisson si nécessaire.
Dans un bol, mélangez bien l’Okara et la poudre de cacao à l’aide d’une spatule. Ajoutez le bicarbonate de soude et mélangez le tout.

1
2














Dans un saladier, battez les œufs et ajoutez le lait et le miel. Versez le mélange d’Okara, puis mélangez le tout jusqu’à ce que ce soit homogène. Ajoutez les raisins secs.

3
4














Versez la préparation dans le moule et faites cuire au four pendant 30 minutes à 180 °C.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire