Auteur : emi

Ma photo
Je suis japonaise et vis en France. J'ai créé ce blog pour partager mes recettes de cuisine japonaise avec des produits qu'on trouve facilement autour de chez soi. Amusez-vous bien !

3 oct. 2020

Tofu à l’ankakë de champignons (Tofu à la sauce de champignons épaisse)














Ankakë signifie plat cuisiné avec une sauce épaisse. Cette sauce, faite à base de fécules, aide à maintenir le plat au chaud.

Ce tofu à l’ankakë de champignons est très nourrissant ; le tofu est riche en protéines et les champignons sont riches en vitamines B ; de plus, le tofu est peu calorique et les champignons sont une source de fibres alimentaires.

Choisissez les types de champignons que vous aimez et faites le mélange. Les kombus sont utilisé à la fois comme bouillon et comme ingrédient pour la sauce ankakë. Je choisi toujours un tofu de type soyeux pour ce plat. Sa texture douce s’harmonise bien avec l’ankakë.

Pour 4 personnes (temps : 25 minutes)

800 g de tofu soyeux

300 g de champignons (shiitake, pleurote, etc.)

3 g de kombu

600 ml d’eau douce

2 c. à s. de sauce soja

(A) 3 c. à s. de fécule de pomme de terre (ou de maïs)

(A) 3 c. à s. d’eau

Ciboulettes

Essuyez les kombus avec un chiffon humide et découpez-les aux ciseaux (Photo 1). Emincez les champignons (Photo 2).

1
2












Dans une poêle, versez de l’eau douce et plongez les kombus (Photo 3). Lorsque l’eau commence à bouillir, ajoutez les champignons. Faites-les cuire pendant 5 minutes à feu moyen (Photo 4).

3
4













Ajoutez de la sauce soja et mélangez (Photo 5). Egouttez les tofus et plongez-les dans la poêle en les découpant en morceaux (Photo 6). Faites cuire à feu moyen-doux pendant 5 minutes.
5
6








Faites un mélange avec les ingrédients (A) (Photo 7). Versez à l’aide d’une cuillère (Photo 8). Faites cuire à feu vif pendant 2 minutes en mélangeant soigneusement avec une spatule (Photo 9). Mettez le tout dans un plat et parsemez-le de ciboulettes hachées.

7

8

9



12 sept. 2020

Mille-crêpe à l’Hojicha sans gluten

 


Le mille-crêpe est une pâtisserie faite de couches alternées de crêpes et de crème. Cette pâtisserie a été inventée par un chef cuisinier de Tokyo il y a une trentaine d’années.

J’ai découvert cette pâtisserie dans un café appelé Doutor à Yokohama lorsque j’habitais au Japon. Doutor est la plus grande chaine de cafés de style libre-service. On trouve souvent ces cafés près des stations de train ou de métro. Le lieu est pratique et les prix abordables. Beaucoup de gens entrent dans ces cafés pour faire une petite pause. Lorsque je travaillais dans un magasin de rideaux à Yokohama, je faisais une pause dans un Doutor près du magasin tous les matins avant d’aller travailler. Le café était bien climatisé et éclairé sombrement. Chaque matin je commandais les mêmes choses : un café au lait glacé et une part de mille-crêpe, et je passais ainsi une quinzaine de minutes dans ce café. Je m’asseyais dans un coin tranquille et je consommais mon menu habituel sans m’occuper de quoi que ce soit en particulier. Le smartphone n’existait pas encore, le temps s’écoulait alors différemment. Je pouvais prendre un train plus tard pour arriver au travail pile à l’heure, mais je préférais arriver plus tôt pour avoir ce petit moment de détente.

Ce mille-crêpe à l’Hojicha est préparé avec les crêpes et la crème aromatisés d’Hojicha (thé vert grille), sa saveur boisée est très relaxante. Les crêpes à la farine de riz, la crème a la fécule de mais, c’est une recette sans gluten.

Pour 6 parts (temps : 1h de préparation et 3h de repos au frais)

(A) 200 ml d’eau douce
(A) 1 c. à s. de feuilles d’Hojicha

(B) 250 g de farine de riz
(B) 1 pincée de sel
(B) 3 œufs
(B) 500 ml de lait
(B) 25 g de beurre fondu

(C) 300 ml de lait
(C) 2 c. à s. de feuilles d’Hojicha

(D) 3 jeune d’œuf
(D) 50 g de sucre
(D) 20 g de fécule de maïs

(E) 250 ml de crème entière liquide
(E) 2 c. à s. de sucre

Huile végétale pour la cuisson des crêpes.


Chauffez de l’eau (A) et faites infuser l’Hojicha (A). Laissez-le refroidir (Photo 1).
Dans un saladier, faites un mélange avec les ingrédients (B). Versez de l’Hojicha (Photo 2) et mélangez. Laissez reposer le mélange pendant au moins une demi-heure au réfrigérateur. 

1
2














Préparez la crème pâtisserie. Dans une casserole, réchauffez le lait (C) et faites infuser l’Hojicha (C) (Photo 3). Laissez refroidir. Dans un bol, mélangez les jaunes d’œufs avec du sucre jusqu’à ce que le mélange soit blanchi. Incorporez la fécule de maïs (Photo 4) et mélangez le tout.


3
4














Ajoutez du lait et remettez le mélange dans la casserole (Photo 5). Placez-la sur un feu moyen-doux et faites cuire pendant 2 à 3 minutes tout en remuant avec un fouet jusqu’à l’obtention d’une texture onctueuse (Photo 6). Mettez le mélange dans un récipient et laissez refroidir (Photo 7).

5
6
7



























Faites cuire les crêpes et laissez-les refroidir (Photo 8).


8














Lorsque la crème pâtisserie est refroidie, préparez la crème chantilly avec les ingrédients (E) (Photo 9). Ajoutez la crème pâtisserie (Photo 10) et mélangez (Photo 11).

9
10
11


























Disposez une crêpe sur une assiette et étalez sur cette crêpe une couche de crème de l’épaisseur de la crêpe en vous aidant d’une pelle à pâtisserie (Photo 12). Répétez l’opération : alternez une couche de crêpe et une couche de crème (Photo 13). Couvrez avec la dernière crêpe et nappez le côté avec de la crème à l’aide d’une spatule à gâteau ou d’un couteau (Photo 14, 15). Laissez reposer dans un réfrigérateur pendant 2h.


12
13
14
15































12 août 2020

Nasu somen (sauté de nouilles à l’aubergine)























Les « Somen » sont des nouilles de farine de blé très fines. « Nasu somen » est une spécialité de la préfecture de Kagawa qui se trouve dans l’île de Shikoku. Ma mère, originaire de Kagawa, nous préparait souvent ce plat avec son grand wok en fer durant les vacances d’été. Ce plat a un goût sucré-salé assez relevé. Il peut être servi chaud ou froid. Chez mes parents, nous le mangions avec du riz blanc. Je trouve difficilement des nouilles somen près de chez moi, alors parfois je les remplace par des spaghettis extras fins.  

Il existe au Japon une façon très originale d’utiliser les aubergines. Elles servent de matériaux de fabrication pour de petites figurines de bœufs. C’est une pratique traditionnelle issue à la fois des cultures chinoise et bouddhiste : on invite les ancêtres à la maison durant trois jours à la mi-août. On fabrique alors des bœufs avec des aubergines en insérant quatre baguettes pour faire les pattes. On fait de même avec des concombres pour imiter les chevaux. Le 13 août en début de soirée, on allume un petit feu ou bien on met de la lumière devant de chez soi pour accueillir les ancêtres. On dispose les bœufs d’aubergine et les chevaux de concombre à côté. Pendant 3 jours, on entretient la lumière pour que les ancêtres ne se perdent pas. Le 16 août, ces petites figurines servent aux ancêtres de moyen de transport pour leur retour.
Petite, j’aimais beaucoup écouter ma mère parler avec nos ancêtres invisibles tout en regardant avec moi le feu sur un papier aluminium.

L'aubergine est riche en potassium. Il a pour effet d'éliminer l'excès de chaleur corporelle. Ce légume estival est très populaire au Japon et il existe beaucoup de façons de le préparer : mijoté, grillé, baigné ou mariné. L’aubergine qu’on trouve au Japon est 2 à 3 fois plus petite que celle que l’on trouve en France. Je les choisis donc de petite taille pour ma préparation.

Pour 2 parts (temps : 30 minutes)
400 g d’aubergine
100 g de spaghetti extra fin
1/2 piment rouge séché
2 c. à s. d’huile végétale
200 ml d’eau
1 c. à s. de sucre
3 c. à s. de sauce soja

Coupez les aubergines. Dans un saladier, laissez tremper les aubergines dans l’eau pendant 10 minutes (Photo 1), puis égouttez-les. Faites cuire les spaghettis et rincez-les à l’eau froide. Égouttez-les et mettez de côté (Photo 2). Enlevez les pépins du piment et découpez-le aux ciseaux (Photo 3).


1
2
3



























Dans une poêle, chauffez de l’huile et sautez les aubergines à feu vif pendant 5 minutes (Photo 4). Ajoutez de l’eau (Photo 5) et portez l’eau à ébullition. Ajoutez du sucre et faites cuire pendant 5 minutes à feu moyen.


4
5














Versez de la sauce soja, puis ajoutez les spaghettis (Photo 6). Mélangez le tout et faites mijoter pendant 2 minutes (Photo 7).


6
7















Servez-le chaud ou froid.



26 juil. 2020

Tamago sando (sandwich aux œufs)























« Tamago » signifie œuf. On retrouve ce mot dans l’expression-valise « Tamagotchi », le nom du célèbre petit animal virtuel de compagnie japonais. La console miniature grâce à laquelle on interagit avec cet animal a en effet la forme d’un œuf. Le sandwich aux œufs japonais est préparé avec des œufs durs mélangés à de la mayonnaise et des tranches de pain de mie non grillées. Cela donne au sandwich une texture molle et mousseuse. Comme d'habitude, je remplace la mayonnaise par ma sauce au yaourt. J’enlève la croûte pour accentuer la douceur du pain de mie. Vous pouvez griller les croûtes et les servir avec une garniture, une salade, une ratatouille, ou bien une purée d’avocat.

Au Japon, les promotions sur les œufs attirent toujours autant les clients malgré leur prix modiques. Souvent, ces promotions ne sont valables que pour une quantité limitée ; on ne peut acheter qu’un paquet par personne. Avant l’ouverture du magasin, il peut y avoir une longue queue de clients devant la porte. Plusieurs membres d’une même famille, qui habituellement ne font pas les courses, peuvent se retrouver à faire la queue ensemble pour obtenir plus de paquets d’œufs.
Lorsque je rentre au Japon, il m’arrive parfois de faire la queue pour une promotion d’œufs avec mes parents. Mardi matin à 8h15, il y a déjà une vingtaine de personnes qui attendent devant le supermarché près de chez mes parents. La pluparts sont des personnes âgées, beaucoup d’hommes en particulier qu’on ne retrouverait pas les jours hors promotion. A l’ouverture du magasin, tout le monde va directement au rayon œufs. Un vendeur distribue un paquet par personne. Les personnes qui se présentent ensuite à la caisse ne peuvent avoir chacune plus d’un paquet. Mes parents et moi passons à la caisse ensembles ; ensuite mon père rentre à la maison avec les trois paquets d’œufs et ma mère et moi retournons au magasin pour refaire le plein. La belle équipe du mardi matin !

Pour 2 parts (temps : 25 minutes)
4 œufs tailles moyen
4 tranches de pain de mie
(A) 1 et 1/2 c. à s. de yaourt nature
(A) 1/2 c. à c. d’huile végétale
(A) 1/2 c. à c. de jus de citron
(A) 1/2 c. à c. de sel
(A) poivre

Dans une casserole, faites cuire les œufs dans l’eau bouillante pendant 12 minutes. Egouttez-les et laissez-les refroidir dans l’eau froide. Ecalez les œufs durs et coupez-les en petits morceaux (Photo 1). Faites une sauce avec le mélange des ingrédients (A) (Photo 2).


1
2














Dans un saladier, mélangez les œufs et la sauce jusqu’à ce que ce soit homogène (Photo 3).

3














Disposez les œufs sur les tranches de pain (Photo 4). Posez les autres tranches de pain, puis coupez les croûtes (Photo 5, 6). Découpez les sandwichs (Photo 7).

4
5
6
7



























Faites griller les croûtes (Photo 8).

8